Découvrir une école libre et ouverte, ça vous tente ?


L'école du 3e type selon Bernard Collot : "Une "école sans horaires, sans leçons, sans cahiers, sans programme, sans évaluation, ouverte en permanence aux parents, à d'autres adultes pendant et hors du temps scolaire, y compris pendant les vacances"
 Lien vers son blog.

Possible? Risqué?
Une école sans horaires, sans leçons, sans cahiers, sans programme et sans évaluation, ça effraie. 
C'est tellement différent de ce qu'on nous répète depuis longtemps avec les modèles d'école où il convient d'être à l'heure, où les grilles se referment derrière l'enfant.

Ici les grilles s'ouvrent, des adultes extérieurs à l'école peuvent intervenir. 

Ici, pas d'horaires : l'enfant apprend en fonction de son rythme personnel. Fatigué, il peut se reposer. Il est donc plus à même de se concentrer. 

Ici, on a compris qu'une leçon académique est ennuyeuse et que la motivation est essentielle.

Ici, on apprend sans cahier, comme Célestin Freinet le préconisait.  
On apprend donc sans programme, en fonction de l'enfant, des intérêts du moment. Au rythme de l'enfant et de la vie. 

Ici, on a compris que l'évaluation était un mode d'éducation coercitif qui n'incite pas à s'auto-motiver, mais à apprendre par crainte, perturbant ainsi les apprentissages durables puisque les apprentissages sont empreints de plus ou moins d'angoisses. 

Et si, vous découvrirez davantage cette pédagogie ? 


 "Pendant 20 ans, Bernard Collot a mis au point dans sa classe unique à la campagne une pédagogie du 3e type. Son approche constitue un approfondissement des principes de la pédagogie Freinet et des pédagogies actives, déjà fondées sur des activités davantage choisies par l'enfant, des apprentissages qui font sens pour lui parce qu'ils s'insèrent dans la vie quotidienne et dans la vie d'un groupe d'enfants. Pour mieux nous amener à comprendre son approche, Bernard Collot nous entraîne dans sa classe. Une mouche s'est posée sur une vitre, un merle sur le rebord de la fenêtre, un canapé ou une machine à laver trônent dans un coin... et il s'en suit un certain nombre d'effets imprévisibles. Ces effets sont tous vecteurs d'apprentissages des langages, si l'enseignant les laisse se développer. Nous verrons comment, au fil de ces pages passionnantes."

"La pédagogie Freinet en 49 chroniques à la fois novatrices et faciles à lire
Ce premier tome des chroniques aborde de multiples sujets fondamentaux à l'école, comme le langage oral et écrit, le langage mathématique et scientifique, les évaluations, les rythmes de l'enfant, l'efficience du multi-âge, l'aménagement spatial de l'école, le rôle des parents, la socialisation.
Les récits lumineux de Bernard Collot sur cette école "sans cahiers, sans leçons, sans programmes, sans évaluation, sans horaires, sans emploi du temps, ouverte aux enfants et aux adultes même pendant les vacances" sont une invitation à regarder autrement l'enseignement à l'école et à respecter la façon dont les enfants apprennent naturellement.
"

Découvrez les outils proposés par Cultitalents en cliquant ici.

Ne manquez aucun article en vous inscrivant à la newsletter:



Commentaires

Articles les plus consultés