Dyspraxie, un jeu pour améliorer la motricité fine et mieux se repérer : Les doigts malins


Présentation de Les doigts malins, Buki

"2 bouliers à manipuler avec les doigts. Agilité, rapidité et dextérité sont de mise pour réaliser les dessins des cartes modèles... Un vrai casse-tête !"

 7,99 € sur Oxybul

Commentaire


Les doigts malins est un jeu normalement destiné aux enfants de 5 à 8 ans.

Pour un enfant dyspraxique, il est difficile à utiliser dès 5 ans. En revanche, c'est ensuite un formidable outil pour développer la motricité fine qui pose souci à une partie des enfants souffrant de dyspraxie. En effet les petits doigts deviennent plus agiles pour déplacer les boules. Dans un premier temps, je conseille de ne pas chercher à reproduire les modèles et de laisser l'enfant créer les alignements et figures qu'il souhaite.

C'est également un outil très utile pour développer le repérage dans l'espace puisqu'il faut visualiser à quel endroit placer les boules pour reproduire les figures du modèle ou pour suivre l'alignement que l'enfant a choisi.

Une graphothérapeute (lien de son site) l'utile également pour améliorer la mémoire de travail: il s'agit de cacher la carte et de la recréer de mémoire.

Comme pour tout jeu, si on souhaite qu'il soit vraiment efficace, aucune pression, le plaisir du jeu doit dominer.


Retrouvez ici les articles sur la dyspraxie. 
Clic pour télécharger les ressources pédagogiques créées par l'asso.  
2e clic pour les ressources difficultés 
Enfin retrouvez Mémoire d'éléphant-Mémoriser avec un trouble dys, un TDA ou pas, le livre proposé par l'asso. 

Commentaires

Articles les plus consultés